Gestion des espaces verts

La commune de Martiel réfléchit depuis des années à une nouvelle gestion des espaces verts ; en effet, il est impossible aujourd’hui de demeurer insensible aux thématiques écologistes. Ce sujet est au cœur des préoccupations des élus de Martiel.

Bon nombre d’actions ont déjà été menées par la municipalité afin de suivre cette voie : le zéro phyto,  ou encore les travaux de rénovation énergétique des bâtiments publics et notamment de l’école en 2021.

Le conseil municipal a également décidé pour le mandat à venir de :

–        réduire la consommation en eau

–        d’éviter un renouvellement annuel systématique des fleurs ou plants grâce notamment à la création de massifs d’arbustes et de vivaces en pleine terre.

Ainsi les pratiques anciennes qui consistaient à planter des fleurs annuelles dans des bacs, très consommatrices d’eau, ont été abandonnées. Un travail a été réalisé afin de connaitre et choisir des variétés de vivaces très florifères en collaboration avec Patrick Astoul et Francesca Tippet (pépinière Renaissance). Il a abouti à la plantation de nouveaux massifs à Elbes et à Marroule. Les couleurs ont été choisies en fonction de la résistance des plants et nos choix se sont portés sur des teintes roses, blanches, bleues et violacées. Ces plantations sont pérennes.

Ensuite, la possibilité de commander des plants auprès de la pépinière départementale gérée par le Conseil Départemental de l’Aveyron (CD 12) est offerte aux collectivités,  gracieusement, ce dont nous le remercions. Cela nous a permis de compléter un certain nombre de parterres voire de bacs à Martiel et à Marroule.  Pour mener à bien ces opérations de plantations, nous avons bénéficié de l’intervention gracieuse de l’ESAT les Dolmens de Martiel qui a bien voulu collaborer avec notre équipe technique. Ainsi, une équipe de 6 travailleurs accompagnée d’un moniteur est intervenue en soutien des agents municipaux.

Cette collaboration s’est avérée très constructive et très enrichissante. Les plantations ont été réalisées en une journée et la qualité du travail effectué est à souligner.

Un grand merci donc à l’ESAT les Dolmens avec qui la commune serait ravie de pouvoir à nouveau s’associer à l’avenir.

Cette démarche d’embellissement de nos villages vient en complément des deux tranches de l’opération cœur de village réalisées dans le bourg de Martiel et se poursuivra, années après années, dans la limite de l’enveloppe allouée à cette opération qui est de 1000 euros environ par an.

article espaces verts 4 janvie